béni

béni, ie
adj. Qui semble bénéficier d'une protection divine.

⇒BÉNI, BÉNIE, BÉNIT, BÉNITE, part. passé, adj. et subst.
I.— Béni, ie
A.— Part. passé de bénir.
B.— Emploi adj.
1. Sur qui s'exerce la protection de Dieu, du sort, etc.
a) Rare. [Qualifie une pers. ou un groupe de pers.] Un peuple béni.
Emploi subst. :
1. L'humain mépris devrait frapper quiconque fait vagir la première concupiscence dans le cerveau ou dans les entrailles d'un instinctif, quiconque diminue le vénérable privilège qu'ont parfois ces bénis de mourir sans avoir vécu.
MAURRAS, Le Chemin de Paradis, 1894, p. XXII.
Rem. Cf. J. et J. THARAUD, Fez ou les Bourgeois de l'Islam, 1930, p. 276 : ,,Moulay Hassan (le béni, le doré que la bénédiction soit sur lui!)``.
Péj., p. iron., pop. Con béni(t), cul béni(t). Nigaud, sot :
2. — Le curé était pour Maloret, vous pensez bien, et tous les culs bénis à l'affilée.
AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 291.
b) P. ext., littér. [Qualifie un inanimé en relation avec la pers. hum. (objet, action, etc.)] Qui est comblé de bonheur. Maison bénie. ,,(Maison) où le bonheur règne`` (VINC. 1910) :
3. Tout travail est sacré et béni.
MICHELET, Journal, 1850, p. 125.
En partic. [En parlant d'un temps ou d'un lieu] Instants rares et bénis; jours graves mais bénis; été béni; lieu, paysage béni.
Rem. En raison de sa valeur affective, l'antéposition de l'adj. est possible : ,,Où en sommes-nous de ces bénis manuscrits?`` (E. DE GUÉRIN, Lettres, 1845, p. 471); ,,... au fond de leurs yeux, (...), nous voyions s'allumer le béni regard de Dieu`` (TEILHARD DE CHARDIN, Le Milieu divin, 1955, p. 74).
2. Qui est l'objet des louanges des hommes :
4. ... c'est nous qui forgeons, surhumains ouvriers,
Tour à tour, la vieille âme humaine à notre image,
Nous sommes les puissants exécrés ou bénis,
Fronts nimbés d'auréole ou brûlés d'anathème.
SAMAIN, Le Chariot d'or, Symphonie héroïque, 1900, p. 203.
II.— Bénit, ite
A.— Part. passé de bénir.
B.— Emploi adj.
1. [Qualifie un inanimé]
a) Qui a reçu la consécration du prêtre par les rites prescrits. Eau bénite, pain bénit; buis, rameau bénit; médaille bénite :
5. ... il [le curé] a beau tourner autour du cercueil, lui donner l'eau bénite et l'encens, n'importe! Il appelle le cadavre une dépouille, comme tu dirais une besace vide.
BERNANOS, Nouvelle histoire de Mouchette, 1937, p. 1332.
Rem. Ex. unique d'emploi au plur. dans le sens de « flacons d'eau bénite » : ,,En quelle autre contrée trouverions-nous à vendre, (...), notre cire vierge, notre encens mâle, nos chapelets, nos scapulaires, nos eaux bénites et notre liqueur de Sainte-Orberose?`` (A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 204).
b) Loc. fig.
Eau bénite de cave. Vin (d'apr. Ch-.L. CARABELLI, [Lang. pop.]) Eau bénite (de cour) (fam. ou pop.). Protestations de service, d'amitié vaines et hypocrites, flatteries. Donneur d'eau bénite (pop.). Flatteur :
6. [Mme Paris]. — Allons! Allons! docteur, pas d'eau bénite.
P. VIALAR, La Chasse aux hommes, Les Brisées hautes, 1952, p. 107.
Vx. ,,On dit de celui qui se fait beaucoup prier pour faire quelque chose, qu'Il faut la croix et l'eau bénite pour vaincre sa résistance, c'est-à-dire, qu'on doit employer tous les moyens, toutes les ressources, parce qu'on jette de l'eau bénite sur la tombe de ceux qui viennent d'y descendre, dernière cérémonie après laquelle il ne reste plus rien à faire`` (BESCH. 1845).
Avoir appétit de pain bénit. ,,Aimer le changement, quoique ce qu'on veut avoir ne vaille pas mieux que ce qu'on a`` (BESCH. 1845). C'est pain bénit (fam.). C'est bien mérité :
7. Qu'ils fricassent en cent mille cuves remplies de morves et cancrelas! J'irai les touiller moi-même! Qu'ils macèrent! Qu'ils tourbillonnent sous les gangrènes! C'est pain bénit pour ces purulents!
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 557.
Proverbe. Être réduit à la chandelle bénite. ,,Être à toute extrémité, avoir reçu l'extrême-onction`` (Lar. 19e-20e, LITTRÉ).
2. [Qualifie un animé]
a) Rare. Personne consacrée à Dieu. Abbesse bénite.
Emploi subst., fam. Bénit en faux-col :
8. Honoré traita son frère d'abruti, de fouille-au-train, de bénit en faux-col, de chieur d'encre, d'encorné, ...
AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 136.
b) P. méton., arg. Qui joue de bonheur, veinard, par suite du port d'une médaille bénite (d'apr. ESN. 1966, s.v. béni, ie). Il est toujours des bons, le mec, (...). Il est bénit (Blédort dans BRUANT 1901).
Ventres bénits. ,,Bedeaux, sacristains et autres employés subalternes d'une église, parce qu'ils vivent de l'argent des fidèles, ou peut-être parce qu'ils consomment les pains bénits qui ne sont pas distribués aux fidèles`` (Lar. 19e).
PRONONC. ET ORTH. :[beni], fém. (de béni et de bénit, respectivement) [beni] et [benit]. Béni, ie et bénit, ite supposent un > a.fr. benëit > béni(t); v. p. oppos. > a.fr. benëeit > benoît et benêt (FOUCHÉ t. 2, 1958, p. 198). Béni, ie est la forme de la conjug. Dans bénit, ite, conservation, dans l'orth. et, dans la prononc., au fém., du t lat. (cf. fait, faite < factu; lit < lectu; etc.) (BOURC.-BOURC. 1967, § 152, II). Cette oppos. béni, ie/bénit, ite ne s'est fixée qu'au XIXe s. (BL.-W.4).
STAT. — Fréq. abs. littér. : Béni. 1 333. Bénit. 320. Fréq. rel. littér. : Béni. XIXe s. : a) 2 411, b) 2 516; XXe s. : a) 1 781, b) 1 191. Bénit. XIXe s. : a) 423, b) 523; XXe s. : a) 657, b) 323.
BBG. — GRIMAUD (F.). Petit gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 111.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • béni — béni …   Dictionnaire des rimes

  • Beni — may refer to: Places : *Beni Department, Beni River and the Beni savanna, Bolivia *Beni Suef and Beni Hasan, Egypt *Beni Mellal and Beni Amir, Morocco *Beni, Democratic Republic of the Congo *Beni, Nepal Culture : *Beni, the debut album of J Pop… …   Wikipedia

  • Beni — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Beni est une ville de la République démocratique du Congo; Beni est une commune de la ville de Beni en République démocratique du Congo; Beni… …   Wikipédia en Français

  • béni — béni, ie (bé ni, nie) part. passé. Voy. bénit. bénit, ite ou béni, ie (bé ni, bé ni t ou bé ni, nie) part. passé    De ces deux participes, bénit s emploie lorsqu il s agit de la bénédiction des prêtres ; béni, lorsqu il s agit de la bénédiction… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Beni — Symbole …   Deutsch Wikipedia

  • Beni — Saltar a navegación, búsqueda Beni puede referirse a: El río Beni El Departamento del Beni, en Bolivia Miembro de la banda suiza de Folk Metal, Eluveitie Obtenido de Beni Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Beni — puede referirse a: ● El río Beni ● El Departamento del Beni * * * Río de Bolivia, afluente del Madeira; 1 700 km. Departamento de Bolivia; 213 564 km2 y 273 000 h. Cap., Trinidad. Territorio selvático, en gran parte inexplorado …   Enciclopedia Universal

  • Beni-e —   [japanisch, von beni, »rosa«, »rosarot«] das, / s, Beni ye, Bezeichnung für handkolorierte japanische Holzschnitte vor Erfindung des Farbholzschnitts, bei denen ein rosaroter Farbton vorherrscht …   Universal-Lexikon

  • beni — beni; beni·seed; …   English syllables

  • Beni [1] — Beni Paro), Fluß in Bolivia u. Peru; entspringt auf den Cordilleren im bolivianischen Departement La Paz, fließt dann nach Peru u. vereinigt sich dort im Departement Ayacucho mit dem Apurimac (Tambo), führt von nun an den, Namen Ucayate u. fällt… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.